Les premiers simulateurs russes

L’arrivée des réacteurs britanniques en Russie a donné Mikoyan l’occasion d’adapter un seul Nene unité d’alimentation dans la cellule de base du MiG-9. le Le projet résultant a été appelé le 1-320 (et ‘Izdeliye FN’) et la construction d’un prototype commencé à la fin de 1947. Cependant, encore parce que les types plus avancés à voilure tournante offrant de meilleures performances étaient juste autour le coin (et le 1-310 utilisé le même moteur), le projet a été abandonné et la la cellule a été mise au rebut avant son achèvement. Sur le MiG-9 lui-même, des problèmes avaient été rencontrés avec les pistolets induisant l’ingestion de gaz dans les moteurs et plusieurs positions alternatives ont été essayés. Sur le 1-320 il avait été destiné à mettre le canon de 37mm dans la partie inférieure nez gauche (sans avoir le museau en avant de l’admission) et un 23mm de chaque côté de la nez (encore une fois en retrait de la prise). Projet de recherche Sukhoi Avion propulsé par un moteur à réaction Sukhoi Les premiers essais de Sukhoi OKB dans un avion à réaction la conception ont effectivement été faites bien avant la fin de la Seconde Guerre mondiale, en l’occurrence comme dès octobre 1942, bien que la conception jamais quitté la planche à dessin. Ça fait un comparaison intéressante avec ses contemporains décrit ci-dessus. A cette époque Pavel Les efforts de Sukhoi ont été concentrés sur augmenter la vitesse maximale des combattants soviétiques, qui comprenait quelques tentatives de produire chasseurs à pistons équipés d’un moteur à réaction (comme le Su-5 piloté en avril 1945). Ce projet plutôt étrange, qui était vraiment un conception d’aéronefs de recherche sans armement, était une conception tout en métal avec un air annulaire Pelle ‘admission’ entourant le fuselage derrière un cockpit en forme de goutte. Le nez section abritait à la fois le cockpit et un carburant réservoir et était attaché au plus grand diamètre section centrale du fuselage sur quatre pylônes; la le dessin en coupe montre cet arrangement bien – bien que cela semble un peu précaire. Le fuselage central contenait le moteur Vue d’artiste du Mikoyan 1-320. erplant, qui était en réalité constitué d’un moteur refroidi par air avec refroidisseur d’huile et double des hélices servant de compresseur d’air, suivi de la section d’injection de carburant du moteur à réaction et enfin la chambre de combustion fabriqué sous la forme d’un tube conique. L’aile avait deux espars et comprenait une section centrale, construit intégralement avec le fuselage, et deux panneaux extérieurs. Il y avait deux carburant de l’aile réservoirs. Les ascenseurs avaient des flaps et le train de roulement de type roue arrière pourrait être rétracté. Source : simulateur avion de chasse Lille.

De l’évolution des hommes

Dans millénaires, même si ces Sapiens archaïques nous ressemblaient et leur cerveau étaient aussi gros que le nôtre, ils ne bénéficiaient d’aucun avantage marqué sur autre espèce humaine, ne produisait pas d’outils particulièrement sophistiqués et ne accomplir d’autres exploits spéciaux. En fait, lors de la première rencontre enregistrée entre Sapiens et Neanderthals, le Neanderthals a gagné. Il y a environ 100 000 ans, certains groupes de Sapiens ont migré vers le nord au Levant, qui était un territoire néandertalien, mais n’a pas réussi à se stabiliser. Il pourrait être due à des méchants indigènes, à un climat défavorable ou à des habitants peu familiers parasites. Quelle que soit la raison, les Sapiens finirent par se retirer, laissant les Nean- Derthals en tant que maîtres du Moyen-Orient. Ce piètre bilan a conduit les chercheurs à penser que le système interne La structure du cerveau de ces Sapiens était probablement différente de la nôtre. Ils nous ressemblait, mais leurs capacités cognitives – apprendre, se souvenir, communiquer cating – étaient beaucoup plus limités. Enseigner un anglais aussi ancien que Sapiens, en le persuadant de la vérité du dogme chrétien ou en lui faisant comprendre le L’évolution aurait probablement été une entreprise sans espoir. Inversement, nous aurait eu beaucoup de mal à apprendre sa langue et à comprendre son chemin de penser. Mais il y a environ 70 000 ans, Homo sapiens a commencé à faire très choses spéciales. Vers cette date, les groupes de Sapiens ont quitté l’Afrique pour la deuxième fois. Ce temps ils ont conduit les Néandertaliens et toutes les autres espèces humaines non seulement de la Moyen-Orient, mais de la face de la terre. Dans une période remarquablement courte, Sapi- ens atteint l’Europe et l’Asie orientale. Il y a environ 45 000 ans, ils ont en quelque sorte traversé la mer ouverte et atterri en Australie – un continent jusque-là intact par les humains. La période allant d’il ya environ 70 000 ans à environ 30 000 ans a été marquée par la invention des bateaux, des lampes à huile, des arcs et des flèches et des aiguilles (indispensable pour la couture vêtement chaud). Les premiers objets que l’on peut appeler de manière fiable l’art datent de cette époque. (voir le lion-homme Stadel), de même que la première preuve claire de la religion, le commerce et stratification sociale. La plupart des chercheurs pensent que ces réalisations sans précédent ont été la produit d’une révolution des capacités cognitives de Sapiens. Ils soutiennent que les personnes qui a conduit les Néandertaliens à l’extinction, a installé l’Australie et a sculpté le Stadel Lion-Man était aussi intelligent, créatif et sensible que nous. Si nous devions rencontrer les artistes de la grotte Stadel, nous pourrions apprendre leur langue et ils les notres. Nous pourrons leur expliquer tout ce que nous savons – des aventures de Alice au pays des merveilles aux paradoxes de la physique quantique – et ils pourraient enseigner nous comment leurs gens voient le monde. L’apparition de nouvelles façons de penser et de communiquer, entre 70 000 et il y a 30 000 ans, constitue la révolution cognitive. Quelle en est la cause? Étaient pas certain. La théorie la plus répandue soutient que la mutation génétique accidentelle ont modifié le câblage interne des cerveaux de Sapiens, leur permettant de réfléchir sans précédent et de communiquer en utilisant un type de langue tout à fait nouveau jauge. Nous pourrions l’appeler la mutation de l’arbre de la connaissance. Pourquoi est-ce arrivé à Sapi- l’ADN plutôt que dans celui des Néandertaliens? C’était un pur hasard, pour autant comme on peut le dire. Mais il est plus important de comprendre les conséquences de l’arbre de la mutation de la connaissance que ses causes. Quelle était la particularité de la nouvelle Sapi- langue que cela nous a permis de conquérir le monde?

Certains mensonges présidentiels sont des infractions pénales

Le président Trump peut être un menteur convaincu, même ses plus fidèles partisans le reconnaissent librement. Le chroniqueur de Washington Publish et ancien rédacteur de discours de George W. Bush, Marc Thiessen, a récemment écrit que «le réalisateur ment régulièrement» et l’homme a incorporé cette affirmation véridique dans un texte bénéfique pour le réalisateur. Une vraie question cruciale est de savoir si Trump l’a mis en danger de mise en accusation. Bien entendu, les politiciens ne sont généralement pas célébrés pour leur adhésion scrupuleuse à un simple fait ou leur évitement de l’hyperbole. Les présidents avant Trump ont vécu des histoires en détresse avec toute la vérité. Mais la gamme de mensonges de Trump – son recours au mensonge étant un élément central du design de l’autorité – le recueille à part de ses prédécesseurs. Un tel chef menteur peut faire une différence significative en jugeant, peu importe si ses mensonges atteignent le niveau d’une infraction impénétrable. Certaines fausses déclarations flagrantes, bien que répréhensibles, ne sont abordées que dans la salle d’audience de l’opinion publique ainsi que dans les bureaux de vote. L’ensemble de Trump de reprehensible-mais-pas-impechable est placé est étendu. Le président Trump a menti sur la manière dont il a créé ses fonds et construit son entreprise. L’État dans lequel son père l’a lancé dans la vie avec un emprunt d’un million de dollars sans plus est faux. En outre, il a menti en niant avoir pris des dispositions pour acquérir le silence des femmes avec lesquelles il entretenait des relations extraconjugales. Ils ont fabriqué des affirmations complètes sur des questions de politique publique, comme il l’a récemment fait en inventant des coûts d’immigration «à frontières ouvertes» soutenus apparemment par «chaque» démocrate au Sénat. Concernant les déclarations de ce type, on peut dire «caveat emptor», avertissez l’acheteur. Certains pourraient toutefois représenter un manquement aux tâches constitutionnelles, et celles-ci ne peuvent être laissées au marché politique. Comme Philip Bobbitt le révèle dans son complément alimentaire à l’étude historique de Charles Black sur la destitution, un « complot visant à détourner le sens de la tenue d’une élection présidentielle » en « agissant de la sorte au pouvoir hostile à l’étranger » constitue clairement un motif d’éradication. De même, toute fausse déclaration est-elle faite pour empêcher un examen dans ce type de complot, y compris de fausses déclarations au public. L’article de mise en accusation pour obstruction adopté par le Comité judiciaire à domicile dans le cadre du processus engagé contre Richard Nixon constitue un précédent spécifique. Il incluait une accusation portée par Nixon sur des « affirmations publiques fausses et trompeuses », « contraires à son allégation en tant que leader et subversif du gouvernement constitutionnel ». Il est possible que Trump ait fait « des déclarations publiques fausses et trompeuses » ce genre.

S’offrir un chateau de GoT

Riverrun est en vente. Le château de Gosford, le château que HBO a utilisé comme extérieur de Riverrun pour la troisième saison de Game of Thrones, pourrait être l’endroit où vous vous trouvez. Vous pourriez reconnaître ses pierres de la scène où Robb Stark exécute Rickard Karstark, ce qui était stupide à faire et a joué dans le massacre des Starks au mariage rouge. (Ne vous inquiétez pas, ce bain de sang a été filmé ailleurs.) Dans la vraie vie, le château de Gosford a été construit au milieu des années 1800 pour le comte de Gosford en Irlande du Nord. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il était utilisé pour loger des troupes et des prisonniers de guerre. En 1986, les terres qui l’entouraient devinrent le parc forestier de Gosford, première forêt irlandaise de conservation. Le château a été utilisé à nouveau par l’armée pendant les troubles, puis transformé en hôtel. Maintenant, le château a été divisé en ailes séparées, dont l’une est maintenant en vente. L’aile est convertie en six appartements, chacun d’au moins 3 500 pieds carrés avec plusieurs chambres. Au total, plus de 15 chambres avec 10 salles de bain; déplacez toute votre famille ou gardez le tout pour vous. Si vous vivez dans un château en Irlande du Nord entouré de 590 acres de forêt, le prix de départ est de 500 000 livres, soit 656 254 dollars. C’est une belle affaire, même s’il y a des fantômes de vieux château qui hantent chaque pièce. A lire sur le guide luxe.

Le réseau ferroviaire, un monopole naturel

Le réseau ferroviaire est ce que les économistes appellent un « monopole naturel » : dupliquer l’infrastructure ne serait pas efficace en raison de l’importance des coûts fixes. L’efficacité économique suppose d’utiliser au mieux l’infrastructure existante. Il en découle que : – Si l’on ne prend pas en compte la contrainte qui pèse sur les finances publiques, le tarif optimal d’un point de vue économique correspond au coût marginal d’usage ; – Le monopole naturel doit être régulé, sans quoi il ne mettra pas en œuvre une tarification au coût marginal ; – Les recettes d’une tarification au coût marginal ne couvrent pas le coût complet de l’infrastructure (à l’optimum d’utilisation de l’infrastructure le coût marginal est très inférieur au coût moyen) ; le monopole naturel doit donc être subventionné. En pratique, sur le réseau ferré national, la somme des coûts marginaux d’usage représente environ 1 milliard d’euros, soit moins de 20% des coûts « industriels », et à peine plus de 10% des coûts totaux si l’on prend en compte le coût de la dette et les charges de structure. Le principe de la tarification au coût marginal d’usage pour les monopoles naturels connait deux types d’exception : – Les effets de congestion ou de saturation, qui peuvent conduire à rehausser la tarification ; – La recherche d’une meilleure couverture des coûts compte tenu des contraintes sur les finances publiques. Lorsque les trafics sont très intenses, les effets d’une perturbation sont plus importants, car ils concernent davantage de trains que si les trafics sont faibles. L’allocation des sillons ferroviaires prend en compte ces effets, sans les supprimer totalement (ce qui supposerait de limiter fortement le nombre de trains en circulation). Il serait donc justifié d’un point de vue économique d’inciter les usagers du réseau à un usage rationnel de la capacité de l’infrastructure, en leur faisant payer cet effet de congestion. Les recettes de cette tarification de la congestion contribueraient à mieux couvrir le coût complet. Plusieurs gestionnaires d’infrastructures européens pratiquent ainsi des formes de tarification de la congestion (notamment en Grande-Bretagne). Des travaux récents ont montré l’existence de tels effets de congestion sur le réseau ferré national français. Néanmoins le cadre juridique et européen est insuffisamment clair sur ce sujet pour permettre une mise en œuvre simple et indiscutable de ce principe économique pourtant bien connu. La tarification peut également s’écarter du coût marginal dans le but de réduire les contributions publiques. Lorsque la tarification s’écarte du coût marginal, l’utilisation de l’infrastructure se réduit, et son utilité pour la collectivité baisse. Si la fiscalité était parfaitement efficace d’un point de vue économique, il n’y aurait pas lieu de s’écarter de ce principe. Mais dans le monde réel, chaque euro de recette fiscale a également un impact négatif sur l’activité économique. Il s’agit alors de rechercher un optimum en comparant ce « coût d’opportunité » des fonds publics consacrés à l’infrastructure, d’une part, à la baisse d’utilité liée à une tarification supérieure au coût marginal, d’autre part. Ce principe s’applique toutefois mal aux marchés du transport ferroviaire : l’optimum peut être calculé aisément si les usagers du réseau sont très nombreux (cas du transport routier), et dans ce cas la capacité des redevances à couvrir plus que le coût marginal dépend de l’élasticité prix de la demande ; en revanche si le nombre d’entreprises en concurrence est très faible, la tarification ne pourra s’éloigner significativement du coût marginal (sauf congestion) sans perte d’efficacité.

Découvrir le Maroc

Ô jour frabieux ! Les néerlandais sont restés du côté des hommes politiques raisonnables : le parti de Geert Wilders n’a au final gagné que quatre sièges Cette élection était importante, parce que selon les experts, elle était censée être le baromètre de la montée du populisme en Europe. Et le résultat n’est pas aussi catastrophique que ce qu’on nous avait annoncé, au final ! Reste à comprendre pourquoi.
La semaine dernière, j’ai fait un incentive à Marrakech où nous avons évoqué cette percée du populisme en Europe. La plupart de mes collègues pensaient qu’il n’y avait rien à faire pour endiguer le phénomène. Après le Brexit, il leur semblait inéluctable que ce populisme fasse tache d’encre partout en Europe. Mais même si je comprenais leur raisonnement, je n’étais pas d’accord avec eux : pour moi, la vague populiste peut n’emporter que les pays anglo-saxons et être encore contrée en Europe.
Ces élections néerlandaises sont intéressantes, parce qu’elles montrent une fois de plus l’incapacité totale des sondages à prédire le moindre résultat. Ces derniers prédisaient au parti anti-islam un score deux fois supérieur à celui qu’il a finalement obtenu ! Mais ces sondages ne sont pas inutiles : ceux-ci ont eu une forte incidence sur l’élection. Il est en effet fort probable que ces sondages aient joué un rôle important dans la participation massive des électeurs néerlandais à ce scrutin. Certains ne considèrent les sondages que comme un simple baromètre, mais force est de constater qu’ils sont bien plus. En physique quantique, le simple fait d’observer un élément modifie le comportement de ce dernier. Et il en va de même en politique : les sondages ont le pouvoir de modifier les comportements des électeurs. C’est pourquoi les sondages ne sont plus capables de prédire les résultats : les résultats populistes qu’ils prédisent ont pour effet de mobiliser les électeurs qui ne veulent pas de ces résultats. Il reste à espérer que leur influence sera aussi forte pour nos élections…
Au fait, j’ai bien apprécié cet incentive au Maroc. Si vous ne connaissez pas la destination, je vous invite vraiment à découvrir ! Je vous mets en lien le site de l’agence qui s’en est occupée, si vous souhaitez en savoir plus.

maroc photo-1517820880872-a008906947aa

Les algues alimentaires en France

En France, la filière des algues est composée de plusieurs branches qui appartiennent à différents domaines : l’agroalimentaire (additifs alimentaires), la pharmaceutique, la cosmétique, l’alimentation humaine, l’agriculture (agrofournitures, alimentation animale), les bioénergies… Ces branches ont des degrés de maturité différents, ainsi que des besoins en termes de volumes, d’espèces et de qualité de matière première très variables. Ces activités sont principalement localisées en Bretagne, qui reste la première zone de production des différentes espèces actuellement exploitées. Le projet IDEALG explore les différents maillons de la filière, de l’amont à l’aval, dans un objectif final de développer durablement la filière et de proposer des innovations associées aux algues dans plusieurs domaines. Le Pôle halieutique AGROCAMPUS OUEST est impliqué dans la recherche d’une valorisation pour l’alimentation humaine dans le cadre de ce projet. Pour les producteurs récoltants, il s’agit d’une biomasse diversifiée et de qualité, naturellement disponible sur le littoral breton. Actuellement, la quantité récoltée pour l’alimentation humaine est limitée par la ressource. Mais les apports pourraient augmenter notamment grâce à l’algoculture. Cette activité possède un potentiel de développement intéressant, qui cible un petit nombre d’espèces choisies selon leurs intérêts commerciaux, et la faisabilité technique de leur culture. De plus, le choix du secteur alimentaire apporte une rémunération intermédiaire, entre l’industrie des phycocolloïdes (des prix faibles pour de gros volumes), et les marchés de niche comme la cosmétique (des prix élevés pour de faibles volumes) (Mesnildrey et al., 2012). Depuis quelques années, le marché des algues alimentaires est bousculé par l’arrivée de la restauration japonaise en France. Elle apporte de nouveaux produits exotiques qui contiennent des algues, comme les sushis (terme générique). Cette cuisine, jouissant d’un grand succès, a permis de faire découvrir l’algue à de nombreux français. Un créneau semble se dessiner pour les produits bretons qui pourraient profiter du succès cette cuisine, et d’une volonté exprimée par de plus en plus de consommateurs de revenir vers des produits locaux, naturels et sains. Les professionnels ont amorcé des actions pour élargir le panel de consommateurs, et de nombreux efforts sont faits pour remettre ces produits aux goûts du jour. Pour autant, très peu d’informations sont disponibles sur la consommation des algues, aucune étude à grande échelle n’a jamais été menée en France. Afin de pouvoir développer avec cohérence cette filière prometteuse, il serait particulièrement intéressant de connaître les caractéristiques de consommation des algues alimentaires.

Comme une moule à un rocher

Je trouve tous les politiques un peu fous, à leur façon. Mais François Fillon, il est pour moi carrément dément. Marteau. Frappadingue. Bon à enfermer.
On parle quand même d’un représentant politique maintient sa candidature, malgré le fait que tout le monde lui dise d’arrêter les frais. On l’accuse d’avoir puisé généreusement dans les caisses de l’Etat ? Il s’accroche. Il ne peut faire campagne sans qu’il soit accueilli par des manifestants ? Il continue. Il est mis en examen ? Il s’accroche. Le monde s’écroule ? Il continue ! Chaque estocade le rend plus extrême dans ses propos. Il fait entendre qu’il faut de la vaillance, et s’érige en révolté. Mais son irresponsabilité est incroyable, dans cette affaire. Quand il poursuit sa campagne après les révélations du Canard enchaîné, il salit la France, et nous fait passer pour un pays corrompu. Dans de nombreux pays, un politicien aurait dû se retirer dès le début. Quand celui qui se la joue probité et respectabilité revient sur la parole donnée quelques semaines plus tôt, il ébranle la confiance envers tous les élus. Cette confiance était déjà faible, , et n’avait certainement pas besoin d’un Fillon. Lorsqu’il prétend que tout cela a été orchestré par Macron, il bascule carrément du côté obscur de la politique : c’est le principe même de justice qu’il envoie promener. Lorsqu’il déclare qu’il continuera malgré les défections dans son camp, il se hisse au niveau d’un Donald Trump ! Je ne vois pas pourquoi Fillon s’obstine. Veut-il tenir jusqu’au 17 où plus aucun républicain ne pourra le supplanter ? Souhaite-t-il obtenir l’immunité que lui fournirait la présidence ? Pense-t-il réellement qu’un député qui bafoue le droit, revient sur ses promesses et dénigre le système judiciaire peut être un président profitable au pays ? Une chose est sûre, pour ma part : le loser (dixit Sarkozy) est le pire désastre qui soit pour les LR.

Le biodiesel pour les voitures

Une voiture fonctionnant au biodiesel peut économiser beaucoup d’essence pour son propriétaire. Non seulement cela, mais ce carburant de remplacement émet moins de dioxyde de carbone, ce qui le rend plus écologique qu’un moteur qui fonctionne avec des combustibles fossiles conventionnels. Une voiture ordinaire, fonctionnant avec un moteur diesel, peut fonctionner au biodiesel, qui est un type de diesel non pétrolier. Ce type de carburant est vendu par diverses stations de pompage dans un mélange. SVO est quelque chose que vous pouvez trouver dans votre cuisine. Il peut être fabriqué à partir d’un certain nombre de légumes, tels que le maïs, le soja, le chanvre, la palme ou le chanvre. Si vous voulez aider à rendre le monde plus propre pour les générations futures, vous pouvez convertir votre voiture diesel pour qu’elle fonctionne au biodiesel. Courir sur SVO peut être coûteux si vous achetez votre huile au comptoir. Certaines personnes demandent aux restaurants locaux d’acheter leur huile végétale usagée. Ne vous contentez pas d’une seule source. Si vous avez plusieurs sources, vous en aurez beaucoup en réserve, et vous ne manquerez pas de carburant pour votre voiture. Avant de pouvoir utiliser le SVO dans une voiture convertie, vous devrez filtrer l’huile végétale que vous avez récupérée. L’une des façons les plus simples de le faire est de chauffer l’huile et de la verser dans une crépine ou un filtre à café. L’important est de se débarrasser des particules de nourriture solide dans l’huile, avant de le charger dans le réservoir SVO. Vous devrez vous procurer un kit de conversion pour votre voiture diesel si vous voulez qu’elle fonctionne exclusivement sur SVO. Magasinez et faites des recherches dans un certain nombre de communautés de biodiesel en ligne. Ils peuvent vous aider à trouver un bon endroit pour en acheter un. Les prix peuvent varier, pour l’équipement et la main-d’œuvre. Assurez-vous également que le kit est compatible avec la marque et le modèle de votre voiture. Vous pourriez trouver un mécanicien pour installer le kit pour vous, mais vous pouvez également économiser quelques dollars si vous installez vous-même. La plupart des kits de conversion sont accompagnés d’instructions faciles à suivre. Trois modifications typiques sont nécessaires pour convertir votre voiture en biodiesel. Ce sont: 1) Réservoir de carburant SVO, tuyau / joint 2) révision pour le système de carburant, et 3) modification du système de chauffage. Faire fonctionner votre voiture avec du biodiesel peut vous aider à économiser de l’argent à long terme. C’est une façon de ne pas seulement vous aider , mais aussi votre environnement. Source : stage 4×4

voiture 4x4