Comme une moule à un rocher

Je trouve tous les politiques un peu fous, à leur façon. Mais François Fillon, il est pour moi carrément dément. Marteau. Frappadingue. Bon à enfermer.
On parle quand même d’un représentant politique maintient sa candidature, malgré le fait que tout le monde lui dise d’arrêter les frais. On l’accuse d’avoir puisé généreusement dans les caisses de l’Etat ? Il s’accroche. Il ne peut faire campagne sans qu’il soit accueilli par des manifestants ? Il continue. Il est mis en examen ? Il s’accroche. Le monde s’écroule ? Il continue ! Chaque estocade le rend plus extrême dans ses propos. Il fait entendre qu’il faut de la vaillance, et s’érige en révolté. Mais son irresponsabilité est incroyable, dans cette affaire. Quand il poursuit sa campagne après les révélations du Canard enchaîné, il salit la France, et nous fait passer pour un pays corrompu. Dans de nombreux pays, un politicien aurait dû se retirer dès le début. Quand celui qui se la joue probité et respectabilité revient sur la parole donnée quelques semaines plus tôt, il ébranle la confiance envers tous les élus. Cette confiance était déjà faible, , et n’avait certainement pas besoin d’un Fillon. Lorsqu’il prétend que tout cela a été orchestré par Macron, il bascule carrément du côté obscur de la politique : c’est le principe même de justice qu’il envoie promener. Lorsqu’il déclare qu’il continuera malgré les défections dans son camp, il se hisse au niveau d’un Donald Trump ! Je ne vois pas pourquoi Fillon s’obstine. Veut-il tenir jusqu’au 17 où plus aucun républicain ne pourra le supplanter ? Souhaite-t-il obtenir l’immunité que lui fournirait la présidence ? Pense-t-il réellement qu’un député qui bafoue le droit, revient sur ses promesses et dénigre le système judiciaire peut être un président profitable au pays ? Une chose est sûre, pour ma part : le loser (dixit Sarkozy) est le pire désastre qui soit pour les LR.

Comments are closed.